Actualité précédente
Actualité suivante

1er Novembre : Anniversaire de la C2S (Complémentaire santé solidaire)

La Complémentaire santé solidaire a soufflé sa première bougie le 1er Novembre. Destinée à proposer des solutions accessibles aux assurés en difficulté, elle a remplacé la CMU-C tout en s’étendant aux bénéficiaires de l’Aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS). Après une année de fonctionnement, et malgré un contexte sanitaire contraignant, les résultats de ce nouveau dispositif sont encourageants.

Des démarches plus simples et plus rapides

La Complémentaire santé solidaire se veut plus accessible, sur plusieurs points :

  • Il n’y a plus de niveau de garanties à choisir comme c’était le cas pour l’ACS. La couverture la plus protectrice est assurée à tous les bénéficiaires ;
  • Le choix de l’organisme gérant la protection complémentaire est facilité et se fait dès la demande ;
  • Le bénéficiaire est désormais libre de choisir entre son organisme d’Assurance maladie ou un des organismes complémentaires participant au dispositif, qu’il doive acquitter ou non une participation financière.

Une Complémentaire santé solidaire plus protectrice, pour un moindre coût

La Complémentaire santé solidaire permet l’accès, sans reste à charge, à une très large gamme de soins. Elle complète le remboursement de l’assurance maladie obligatoire pour les consultations chez un professionnel de santé, les médicaments, les analyses médicales. La plupart des prothèses dentaires et auditives sont désormais intégralement prises en charge. Et concernant les lunettes, ce sont les conditions du 100 % santé qui s’appliquent pour les bénéficiaires.

La Complémentaire santé solidaire se révèle également plus avantageuse. Elle reste gratuite pour les foyers dont les ressources les rendaient éligibles à la CMU-C (ressources de moins de 752€ par mois pour une personne seule). Et, elle représente un coût de 8 à 30€ par mois en fonction de l’âge, soit moins de 1€ par jour et par personne, pour les foyers éligibles à l’ACS (ressources de moins de 1 016€ par mois pour une personne seule).

Comment savoir si on a droit à la Complémentaire santé solidaire ?

Retrouvez notre article sur qui a droit à la Complémentaire santé solidaire, quels sont les soins couverts et comment calculer la participation financière éventuelle.

Comment faire la demande ?

Vous pouvez faire une demande de Complémentaire santé solidaire :

  • Sur internet, en quelques clics, depuis votre compte personnel sur ameli.fr ;
  • En envoyant ou en déposant le formulaire et les pièces demandées (le seul avis d’impôts pour la plus part des situations) à sa caisse d’Assurance maladie.

Pour plus d’informations, retrouvez notre article sur comment faire une demande de Complémentaire santé solidaire.

 

Lire aussi ...

10/08/2020

Tout savoir sur la Complémentaire santé solidaire ou C2S

Depuis novembre 2019, la Complémentaire santé solidaire, ou C2S, remplace la CMUC et l'ACS. Plus simple et plus accessible, ce [...]

10/07/2020

Complémentaire santé solidaire : baisse des demandes de renouvellement

Pendant le confinement, et pour éviter les ruptures de droit, l'Assurance Maladie a prolongé de 3 mois les droits à [...]

04/05/2020

Nouveaux plafonds de ressources pour la Complémentaire santé solidaire

Depuis le 1er avril 2020, les plafonds de ressources pour l'attribution de la Complémentaire santé solidaire ont changé. Calculé en [...]