Actualité précédente
vaccin col utérus cpam bas-rhin assurance maladie sécu gratuit prise en charge cancer col utérus
Actualité suivante

Cancer du col de l’utérus : en parler, c’est déjà agir

La semaine européenne de lutte contre le cancer du col d’utérus a lieu tous les ans fin janvier. C’est l’occasion de rappeler l’existence de moyens simples et fiables d’éviter cette maladie.

Un cancer évitable

En France, on compte 3 000 nouveaux cas de cancer du col de l’utérus et plus de 1 100 décès par an. Pourtant, il existe deux moyens de se prémunir efficacement de ce cancer :

  • Des frottis de dépistage à faire régulièrement entre 25 et 65 ans ;
  • La vaccination anti-HPV, qui permet de protéger contre les virus responsables de la majorité des cancers du col de l’utérus. Cette vaccination est recommandée pour les jeunes filles entre 11 et 14 ans.

L’assurance maladie prend en charge la vaccination et les frottis. Pour en savoir plus sur les modalités de prise en charge, rendez-vous sur ameli.fr > Prévention du cancer du col de l’utérus.

Le Bas-Rhin, un élève moyen

Avec près de 62 % de taux de recours au dépistage organisé du cancer du col de l’utérus, le Bas-Rhin fait partie des départements détenant les meilleurs scores. Toutefois, le taux de vaccination anti-HPV reste faible. En effet, seulement un quart des jeunes filles de 16 ans ont reçu le nombre d’injections nécessaire (2 à 3 selon le vaccin choisi).

Pour améliorer la protection des Bas-Rhinoises, des solutions existent.

Informer et prévenir

Le Centre régional des cancers, cofinancé par l’Assurance Maladie, invite régulièrement les femmes éligibles à réaliser leur frottis dans le cadre du dépistage organisé.

De plus, la CPAM du Bas-Rhin fait la promotion de la vaccination anti-HPV grâce :

  • Au travail en cours sur une éventuelle prise en charge à 100% du vaccin ;
  • À l’expérimentation dans le quartier Gare de Strasbourg de la sensibilisation des parents de jeunes filles de 11 à 13 ans. Ce projet est conduit en partenariat avec l’association Eve, la Ville de Strasbourg, et la Ligue contre le Cancer.

Quel rôle pour les travailleurs sociaux ?

Les personnes que vous accompagnez peuvent vous poser des questions. Par exemple : lorsqu’elles reçoivent un courrier d’invitation à se faire dépister. Pour faciliter le dialogue, vous pouvez utiliser les dépliants et supports disponibles sur le site de l’Institut national du cancer :

Lire aussi ...

10/12/2019

Des programmes de prévention attentionnés

L’Assurance Maladie accompagne chacun dans la préservation de sa santé en soutenant les comportements favorables à la santé, en assurant [...]

16/01/2020

Commandez vos supports d’information en ligne

L'Assurance Maladie informe régulièrement les assurés sur les nouveaux services disponibles, les démarches à effectuer et les aides dont ils [...]

10/12/2019

Devenons partenaires

Vous représentez une structure sanitaire et sociale, une collectivité, une association ? Vous accompagnez vos publics dans leurs démarches administratives [...]