Actualité précédente
petit garçon se faisant vacciner
Actualité suivante

La vaccination anti-HPV (infections à papillomavirus humains) s’élargit aux garçons

La vaccination anti-HPV (infections à papillomavirus humains) contribue à protéger des virus inclus dans le vaccin ainsi que du cancer du col de l’utérus. Jusqu’à présent réservé aux jeunes filles, le vaccin est depuis janvier recommandé et pris en charge pour les garçons.

Le premier geste contre le cancer du col de l’utérus

Proposé et pris en charge par l’Assurance Maladie1, le vaccin anti-HPV est aussi connu sous les noms de Carvarix, Gardasil ou Gardasil 9. Il s’adresse désormais aux jeunes filles et aux jeunes garçons, à partir de 11 ans jusqu’à 14 ans, avec rattrapage possible jusqu’à 19 ans. 2 ou 3 injections sont nécessaires en fonction du vaccin utilisé et de l’âge.

À noter : Une fois adultes, les jeunes filles vaccinées ne sont pas dispensées du dépistage par frottis. En effet, c’est la combinaison « vaccination + frottis » qui les protègera au mieux.

1à 65% au régime général, ou à 90% au régime local. Le reste à charge est habituellement couvert par les mutuelles.

Pourquoi les garçons sont-ils aussi concernés ?

Les virus HPV ne contaminent pas que le col d’utérus, mais sont aussi responsables d’autres infections, comme le cancer de l’anus par exemple.

Ensuite, c’est en vaccinant le maximum d’une population, filles comme garçons, que l’on peut espérer atteindre l’immunité collective.

D’autres pays, comme l’Australie, ont déjà fait le choix de vacciner les filles et les garçons.

Un moment clé pour en parler : la consultation dès 11-13 ans

L’Assurance maladie propose une consultation prise en charge à 100% entre 11 et 13 ans. C’est le moment idéal pour aborder cette vaccination avec le médecin traitant, et pourquoi pas en profiter pour administrer d’ores et déjà la première dose du vaccin !

 

Pour en savoir plus sur le vaccin, rendez-vous sur le site vaccination-info-service.fr

Pour commander des dépliants d’information, rendez-vous sur le site de l’Institut national du cancer

 

 

Lire aussi ...

23/01/2020

Cancer du col de l’utérus : en parler, c’est déjà agir

La semaine européenne de lutte contre le cancer du col d’utérus a lieu tous les ans fin janvier. C'est l’occasion [...]

16/01/2020

Commandez vos supports d’information en ligne

L'Assurance Maladie informe régulièrement les assurés sur les nouveaux services disponibles, les démarches à effectuer et les aides dont ils [...]

25/05/2020

Reprise des dépistages organisés des cancers dans le Bas-Rhin

Les dépistages organisés du cancer du sein, du cancer colorectal et du cancer col de l'utérus ont repris depuis le 11 mai [...]