Actualité précédente
tabac, sanitaire, sociale, cpam, bas-rhin, 2020, date
Actualité suivante

#MoisSansTabac, une édition 2020 pas comme les autres

#MoisSansTabac est une campagne nationale d’aide à l’arrêt du tabac misant sur un élan collectif pour inciter les fumeurs à arrêter, tous ensemble, au mois de novembre. Cette campagne est coordonnée par Santé publique France, en partenariat avec le ministère des Solidarités et de la Santé et l’Assurance Maladie.

Édition 2020

participants, tabac, sanitaire, sociale, cpam, bas-rhin, 2020, date

C’est le nombre de participants à #MoisSansTabac pour l’édition 2020.

Depuis sa création en 2016, l’opération comptabilise plus de 900 000 inscriptions.

Ce grand défi collectif est devenu incontournable ! Il permet d’accompagner efficacement les personnes ayant la volonté d’arrêter de fumer.

La mobilisation des participants s’est confirmée sur les réseaux sociaux. En effet, près de 134 749 fans sont réunis sur la page Facebook Tabac info service #MoisSansTabac. Quant au compte Twitter @Mois_sans_tabac, il comptabilise près de 5 777 followers.

Des outils permettent d’encourager les fumeurs à faire partie de l’aventure et à les soutenir toute l’année :

  • L’application d’e-coaching Tabac info service  ;
  • Le 39 89 : la ligne d’accompagnement téléphonique Tabac info service ;
  • Un nouveau dispositif : le programme 40 jours. Véritable outil de coaching, il comporte deux phases : 10 jours de préparation et 30 jours de défi.

Et dans le Grand Est ?

L’Agence Régionale de Santé (ARS) et ses partenaires soutiennent cet événement national depuis ses débuts. Ainsi, comme chaque année, des animations et des actions de sensibilisation ont été mises en place dans le Grand Est. En raison de la crise sanitaire, un format « à distance » a été imaginé cette année pour respecter les mesures barrières : webinaire, téléconsultation avec des tabacologues.

Qu’en est-il de la prise en charge des substituts nicotiniques ?

Les substituts nicotoniques existent sous plusieurs formes : patchs à diffusion lente ou autres formes orales d’action rapide (gommes, pastilles, comprimés à sucer…). Ils contiennent un dosage en nicotine plus ou moins important. Les études scientifiques ont par ailleurs montré que les substituts nicotiniques sont efficaces pour aider à arrêter de fumer. En effet ils augmentent la chance de réussir de 50 % à 70 %. C’est pourquoi l’Assurance Maladie rembourse sur prescription les substituts nicotiniques.

Pour en savoir plus, consultez l’article “Arrêt du tabac : quelle prise en charge pour les substituts nicotiniques ?”.

Lire aussi ...

15/06/2020

Appel à projets « Moi(s) sans tabac » 2020

Pour la 5e année consécutive, l’Assurance Maladie s’engage dans la campagne nationale Moi(s) sans tabac qui incite de manière positive [...]

10/12/2019

Des programmes de prévention attentionnés

L’Assurance Maladie accompagne chacun dans la préservation de sa santé en soutenant les comportements favorables à la santé avec la [...]

29/07/2020

Financement d’actions locales de prévention

L’Assurance Maladie lance la campagne d'appel à projets 2020. Elle réaffirme ainsi son engagement dans le champ de la prévention. [...]