Actualité précédente
politique action sanitaire et sociale aides financières aide individuelle
Actualité suivante

Quelles aides financières individuelles en 2021 ?

Pour faciliter l’accès aux soins et réduire les inégalités de santé, des aides financières individuelles peuvent être demandées auprès de la CPAM en plus des prestations dites obligatoires (on parle d’aides supplémentaires ou de prestations extralégales). En 2020, plus de 2500 personnes ont pu être aidées dans le Bas-Rhin grâce à ce dispositif.

Quelles situations sont concernées ?

Sortie d’hospitalisation, retour et maintien à domicile des personnes handicapées ou en soins palliatifs, accès aux soins… : les situations concernées sont définies chaque année dans le cadre de la politique d’action sanitaire et sociale (ASS) de la CPAM. En 2021, les collaborateurs du service ASS vont sensibiliser les assurés à l’importance d’adhérer à une complémentaire santé, et ce notamment pour bénéficier pleinement du dispositif du 100% santé.

Vous pouvez consulter la politique d’ASS 2021 de la CPAM du Bas-Rhin dans notre article “Des aides exceptionnelles pour des situations exceptionnelles“.

Comment faire une demande d’aide individuelle ?

Les aides individuelles sont soumises à un plafond de ressources. Les modalités pratiques pour faire une demande sont décrites dans notre article “Comment faire une demande d’aide financière exceptionnelle ?“.

Lire aussi ...

23/03/2021

Des aides exceptionnelles pour des situations exceptionnelles

Les caisses primaires d’assurance maladie ont la possibilité d’accorder, sous conditions de ressources des aides financières individuelles (ou prestations extralégales). [...]

23/03/2021

Comment faire une demande d’aide financière exceptionnelle ?

Un dossier complet c’est… un dossier plus rapidement traité ! La demande d’aide financière individuelle se compose de deux éléments [...]

10/12/2019

Accompagner une personne qui ne peut pas se soigner

Malgré la qualité reconnue du système de santé français, certaines personnes renoncent encore à des soins qui leur sont nécessaires. [...]