Actualité précédente
Actualité suivante

Semaine européenne de la vaccination : le point sur la prise en charge

À  l’occasion de la Semaine européenne de la vaccination, l’Assurance Maladie fait le point sur les obligations, recommandations et prises en charge possibles. L’accès à la vaccination Covid-19 fait figure de nouveauté cette année.

Obligation vaccinale : où en est-on ?

Tous les bébés nés à partir du 1er janvier 2018 sont concernés. Les vaccins obligatoires sont les suivants :

  • DTP (diphtérie, tétanos, poliomyélite) ;
  • Coqueluche ;
  • HIB (haemophilus influenzae b) ;
  • Hépatite B ;
  • Pneumocoque ;
  • Méningocoque C ;
  • ROR (rougeole, oreillons, rubéole).

Les collectivités, crèches, écoles ou colonies de vacances peuvent exiger un justificatif avant d’inscrire les enfants. Il s’agit généralement d’une photocopie de la page vaccination du carnet de santé.

Les mesures d’obligation vaccinale ont permis d’améliorer la couverture vaccinale en France, comme le montrent les dernières analyses de Santé Publique France.

Le remboursement des vaccins pour les moins de 18 ans

ROR : un vaccin remboursé à 100%

L’Assurance Maladie prend en charge à 100%, pour les jeunes entre 1 et 17 ans révolus, les deux injections nécessaires à la vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR). L’Assurance Maladie envoie régulièrement des courriers de rappel aux parents dont les enfants ne sont pas vaccinés. À noter : ce courrier n’est pas nécessaire pour bénéficier de la prise en charge à 100%.

Les autres vaccins obligatoires sont remboursés au tarif habituel

  • 65% au régime général ;
  • 90% au régime local ;
  • Part complémentaire prise en charge par la plupart des mutuelles.

Vaccination contre le Papillomavirus

Depuis le début de l’année 2021, la vaccination contre les infections à papillomavirus (HPV) sont recommandées pour les filles et les garçons pour lutter contre le cancer du col de l’utérus.

Le taux de remboursement est de 65% au régime général et 90% au régime local, et la plupart des mutuelles prennent en charge la part complémentaire. Voir l’actualité > La vaccination anti-HPV s’élargit aux garçons.

Vaccination Covid : pris en charge à 100%

L’ensemble des vaccins disponibles et toutes les injections nécessaires sont prises en charge à 100% par l’Assurance Maladie.
Les assurés en difficultés avec la prise de rendez-vous en ligne sont contactés par l’Assurance Maladie depuis le mois de mars. Les personnes âgées de plus de 75 ans ont été les premières à bénéficier de cette démarche attentionnée. A ce jour, plus de 12 000 assurés ont déjà été contactés.

Depuis le 11 mai, cette offre de service s’étend aux personnes âgées de plus de 65 ans et aux personnes les plus fragiles :

  • Bénéficiaires de la Complémentaire santé solidaire ;
  • Assurés sans médecin traitant ;
  • Assurés souffrant d’une affection de longue durée, etc.

L’Assurance Maladie contacte les personnes par SMS et les invite à joindre un numéro de téléphone coupe-file pour la prise de rendez-vous.

Pour en savoir plus sur les vaccins, rendez-vous sur vaccination-info-service.fr.
Pour télécharger des outils d’information (calendrier vaccinal, affiches…)rendez-vous sur le site du ministère des solidarités et de la santé.

Lire aussi ...

19/01/2021

La vaccination anti-HPV (infections à papillomavirus humains) s’élargit aux garçons

La vaccination anti-HPV (infections à papillomavirus humains) contribue à protéger des virus inclus dans le vaccin ainsi que du cancer [...]

07/09/2020

L’Assurance Maladie et la santé des jeunes de moins de 25 ans

L'Assurance Maladie protège la santé des jeunes de moins de 25 ans qu'ils soient apprentis ou étudiants, français ou étrangers. [...]

10/12/2019

CPAM, complémentaire santé, Régime local, 100 % santé : qui rembourse quoi ?

Dans le Bas-Rhin, l’Assurance Maladie permet à un million d’assurés d’accéder aux soins lorsqu’ils en ont besoin. Près de 80 [...]