Article précédent
diabète prévention expérimentation bas-rhin
Article suivant

Dites non au diabète : un programme proposé dans le Bas-Rhin

Permettre aux patients de se soigner lorsqu’ils sont diabétiques est une des  missions de l’Assurance Maladie. Accompagner les  assurés pour leur éviter de tomber malade est une autre de ses missions doublée d’un enjeu important dans le Bas-Rhin, département particulièrement touché par le diabète. L’Assurance Maladie propose donc aux assurés à risque de participer au programme Dites non au diabète.

Une expérimentation locale pour prévenir l’apparition du diabète

Conçu pour les personnes de 45 à 70 ans à haut risque de développer un diabète, le programme Dites non au diabète consiste en dix rendez-vous encadrés par des professionnels sur une période d’un an et organisés proche du domicile des assurés.

Au programme de ces rendez-vous totalement gratuits, pas de leçons de morale mais des ateliers pratiques, individuels ou en groupe dont les objectifs sont simples :

  • Premièrement, encourager la pratique d’une activité physique régulière,
  • Ensuite, améliorer ses habitudes alimentaires,
  • Enfin, réduire un surpoids ou une obésité, et maintenir ces résultats dans le temps.

L’Assurance Maladie et les Agences régionales de santé testent actuellement le programme expérimental Dites non au diabète dans trois départements (Seine-Saint-Denis, le Bas-Rhin et la Réunion).

Des participants convaincus

« Participer à ce programme a été une décision simple. Depuis quelques temps, je suis dans l’optique de prendre davantage soin de moi et de ma santé. J’ai des antécédents qui m’ont fait prendre conscience qu’il y avait des choses à changer dans ma manière de vivre. Nous préparons les exercices à la maison, avec des enjeux à réaliser pour les séances suivantes. Les ateliers sont pédagogiques, l’ambiance est agréable et nous sommes tous mis à contribution. »

Un participant de l’atelier organisé à la maison de santé de Woerth

Découvrez plus de témoignages ci-dessous :

 

Comment s’inscrire au programme ?

Si vous pensez que votre interlocuteur remplit les critères (avoir entre 45 et 70 ans, être en surpoids…) ou s’il obtient un score supérieur à 15 au test d’autoévaluation, encouragez-le à en parler à son médecin traitant qui lui seul peut envisager une inscription au programme.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.ditesnonaudiabete.fr.

Lire aussi ...

10/12/2019

Bénéficier d’un examen de santé gratuit (EPS) à Strasbourg

Les assurés Bas-Rhinois peuvent bénéficier chaque année d’un examen de prévention en santé gratuit au centre d’examens de la MGEN [...]

09/12/2019

Couverture maladie et accès aux soins : quelle aide pour quel public ?

Pour des raisons très diverses, certaines personnes ne bénéficient pas de la meilleure couverture maladie et du meilleur accès aux [...]