Actualité précédente
jeunes, rentrée, assurance maladie
Actualité suivante

Accompagner les jeunes lors de la rentrée 2020

Depuis l’intégration des régimes étudiants à l’Assurance Maladie, les jeunes ont moins de démarches à effectuer pour leur affiliation. Cependant, la rentrée peut être une source de stress pour ce public qui apprend à gérer seul soins et remboursements. Ainsi, afin de faciliter cette transition, la CPAM du Bas-Rhin :

Les programmes dédiés aux jeunes de moins de 25 ans

Pour  un récapitulatif des différentes actions de la CPAM en faveur des jeunes, consultez l’article > L’Assurance Maladie et la santé des jeunes de moins de 25 ans :

Pour aller plus loin

L’Assurance Maladie recommande aux étudiants et apprentis nouvellement affiliés la création de leur compte ameli et le recours à une complémentaire santé.

Le compte ameli est disponible gratuitement en ligne ou en téléchargeant l’application mobile. Il permet par exemple de :

  • Suivre les remboursements de soins ;
  • Commander une carte Vitale en cas de perte ou de vol ;
  • Obtenir une Carte européenne d’assurance maladie.

En fonction de leurs ressources, les jeunes étudiants ou apprentis peuvent également demander le bénéfice de la Complémentaire santé solidaire. Ce dispositif remplace l’ancienne CMUC depuis novembre et permet l’accès gratuit aux soins. > Tout savoir sur la Complémentaire santé solidaire.

Pour accéder à d’autres contenus concernant les jeunes et leur santé, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Public jeune

Lire aussi ...

07/09/2020

L’Assurance Maladie et la santé des jeunes de moins de 25 ans

L'Assurance Maladie protège la santé des jeunes de moins de 25 ans qu'ils soient apprentis ou étudiants, français ou étrangers. [...]

11/02/2020

Complémentaire solidaire : focus sur le foyer et les jeunes de moins de 25 ans

La demande de Complémentaire santé solidaire ou C2S (ex CMUC ou ACS) peut s'effectuer depuis le compte ameli ou en [...]

06/07/2020

Jeunes filles mineures : obtenir une contraception anonyme gratuite

Dans le Bas-Rhin, en 2018, 1,27 % des grossesses étaient attribuées à des mères de moins de 20 ans, ce [...]