Article précédent
service_social
Article suivant

Le service social de l’Assurance maladie

Le service social est un service de la Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail (Carsat) Alsace-Moselle, mais ses missions relèvent de la branche maladie. L’équipe des assistants sociaux n’a donc pas le même employeur que les agents de la CPAM. Elle intervient cependant auprès des assurés sociaux de la CPAM.

Comment s’organise le service social ?

Étant rattaché à la Carsat, le service social est une structure régionale. Plus localement, 3 unités sont présentes dans le département du Bas-Rhin, à Haguenau, Sélestat et Strasbourg. Il est notamment logé dans les locaux de la CPAM.

Le service social, une porte ouverte à tous les assurés ?

Le service social accompagne des personnes fragilisées, malades ou éloignées du système de santé. Chaque année, environ 10 000 assurés sont ainsi en contact avec l’une des 3 unités bas-rhinoises, en accompagnement individuel ou collectif, ou bien encore sur des actions plus ponctuelles.

Les assistants sociaux travaillent autour de 4 grandes missions :

  • La sécurisation du parcours en santé

Elle concerne environ 40% des publics accompagnés. L’objectif de cette mission est de permettre aux assurés de s’inscrire durablement dans un parcours de soins, à accepter la maladie et à aménager un projet de vie. Il s’agit surtout d’assurés en arrêt maladie de longue durée dont la pathologie impacte fortement la vie quotidienne.

  • La prévention de la désinsertion professionnelle

Parce qu’une maladie peut avoir des conséquences sur la vie professionnelle à long terme, le service social intervient afin d’orienter les assurés vers des démarches spécifiques ou une reconversion professionnelle. Ces travaux se font en concertation avec le médecin du travail, le médecin conseil, l’employeur ou encore des organismes de formation. La prévention de la désinsertion professionnelle représente entre 35 et 40% des suivis réalisés dans le Bas-Rhin.

  • La stabilisation du retour à domicile suite à une hospitalisation

Cette mission vise à diminuer les risques de dégradation de l’état de santé et de ré-hospitalisation.

  • La prévention en santé des publics fragilisés lors de leur passage à la retraite

Au-delà de l’accompagnement proposé par le service social, les bénéficiaires de ce dispositif peuvent également être orientés vers les examens de prévention en santé ou encore des ateliers pour le bien-vieillir.

Les assistants sociaux sont des agents de terrain

Ils mettent en place des plans d’aide courts ou longs, individuels ou collectifs, de manière à résoudre des problématiques concrètes. Interlocuteur unique de l’assuré qu’il suit, l’assistant social fait en sorte de réconcilier le temps de l’accompagnement social et le temps administratif. L’objectif étant toujours, de permettre à la personne accompagnée de lever les obstacles à la mise en place d’un parcours de vie normalisé, avec ou après une maladie. Pour cela, ils travaillent en contact étroit avec les services de la CPAM. Pour n’en citer que quelques-uns : la Mission accompagnement santé, l’Action sanitaire et sociale, les lignes d’accueil, etc.

service social en bref

Lire aussi ...

09/12/2019

Couverture maladie et accès aux soins : quelle aide pour quel public ?

Pour des raisons très diverses, certaines personnes ne bénéficient pas de la meilleure couverture maladie et du meilleur accès aux [...]

23/03/2021

Des aides exceptionnelles pour des situations exceptionnelles

Les caisses primaires d’assurance maladie ont la possibilité d’accorder, sous conditions de ressources des aides financières individuelles (ou prestations extralégales). [...]

10/12/2019

Accompagner une personne qui ne peut pas se soigner

Malgré la qualité reconnue du système de santé français, certaines personnes renoncent encore à des soins qui leur sont nécessaires. [...]